24 juillet 2012

Notre Frère E.T.

L'équipage de l'Hydroptère à l'Elysée

Par Hélène Chauwin 

François Hollande s'amuse avec l'hydroptère.

François Hollande s'amuse avec l'hydroptère.

France 3 Aquitaine
Le girondin Yves Parlier et ses coéquipiers va tenter de battre le record de la traversée du Pacifique.

"Pour François Hollande, les pilotes d'un rêve français". C'est la spéciale dédicace d'Alain Thébault, le skipper et pilote du projet, et deux de ses coéquipiers, Yves
Parlier et Jean Le Cam. Hier, lundi 23 juillet, ils ont remis au Président de la République une maquette de leur prototype, l'hydroptère, le bateau volant.

 

 

A bord de ce trimaran à foils (plans porteurs), les trois hommes vont s'attaquer au record de la traversée du Pacifique. C'est Olivier de Kersauson qui, pour l'instant, détient le  record en 4 jours et 18 heures.

 

Mais l'objectif est d'abord d'arriver au but avec ce prototype aussi performant que fragile.

 


L'Elysée avant les alizés : l'hydroptère... par france3aquitaine

 

 

Le Président de la République a salué ce "projet formidable de réussir à inventer ce qui n'est ni un bateau, ni un avion". "C'est un projet important pour vous bien sûr mais aussi pour la France, pour notre industrie (...) Ca peut faire rêver aussi sur le plan industriel", a-t-il souligné.

 

Le bateau volant

 

L'Hydroptère a franchi en 2009 la barre des 50 noeuds (plus de 90 km/heure), avec une pointe à 55,5 noeuds (103 km/heure) en rade d'Hyères (Var) et détient aussi le record de vitesse sur un mille, avec une moyenne de 50,17 noeuds.

 

Le "bateau qui vole" pourrait quitter Los Angeles vendredi 25 juillet. La météo prévoit "une bonne fenêtre", avec toutefois une houle de 3 mètres de travers qui rend la navigation délicate, a indiqué Alain Thébault.

 

Le chef de l'Etat a déjà pris rendez-vous avec l'équipage.

 

 "Vous me prévenez quand vous partez et vous me prévenez aussi quand vous arrivez.
Dès que le record est battu, vous revenez",

 

Très détendu, le Président de la République a plaisanté sur la maquette offerte par l'équipage .   "En attendant je vais jouer avec ça", ravi de son "hydroptère de fonction". Et de conclure :

 

"Je vous félicite, Faites nous voler ". 

 

Le rêve français, un slogan toujours dans le vent.

Posté par Le Maltais à - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Notre Frère E.T.

Nouveau commentaire